Lembongan – le paradis


13/02/2013 Lembongan

Depuis hier, je suis sur la petite île de Lembongan (c’est le paradis, Kuta Bali, ce sera plutôt l’enfer…). Le transport par bateau en bois avec ses stabilisateurs caractéristiques en bambou n’a pas changé : bain de pieds à l’embarquement et au débarquement et plus si une gosse vague arrive.

bateau typique de Bali - Bali outrigger

bateau typique de Bali – Bali outrigger

L’arrivée, à marée haute, était particulièrement bien arrosée : on a débarqué nos bagages (et 4 matelas « kingsize ») 500 m plus loin en passant le tout par-dessus les têtes et les vagues, épique ; j’aurais bien aimé prendre des photos, mais en absence d’appareil étanche…

Mon hôte, le patron du « Pacifique Inn », me conduit après ce débarquement houleux à son auberge où il m’a réservé une des plus belles chambres avec vue sur la mer et le Gunung Agung, volcan sacré de Bali, dans le lointain brumeux.

Yesterday I left Ubud and set over to the small island of Lembongan. The « slow boat » has not changed : no jetty, departure and landing on the beach ! If the sea is not to heavy, you get on and off with just wet feet. Bur yesterday was different. We arrived on Nusa Lembongan at high tide and the waves went over the reef. We disembarqued getting quite wet and leaving our luggage behind, for a time. The boat had to change to another spot on the beach to unload its precious cargo : 4 kingsize mattresses besides our backpacks and more classical luggage ; all carried high over head and waves. The proprietor of my guesthouse , the « Pacific Inn » took an active part in bringing this chancy landing to a good end and me to my splendid room with view over the sea with the Gunung Agung on Bali in the misty distance.

Le repas de ce premier soir était royal : j’avais un gros morceau d’un poisson appelé « jacket fish », grillé à point. La chair de ce grand prédateur est à la fois ferme et succulente, un délice ! Avec ça, on n’a pas besoin de grand chose autre : quelque légumes du jardin et du riz. Je crois que je vais manger beaucoup de poisson ici.

J’ai fait un petit tour du côté est de l’ile où il y a encore des mangroves « en liberté ». Ce coin est très prisé par les plongeurs à tuba puisqu’il réunit le monde protégé dans les mangroves et, pas loin, celui de la barrière coralienne. La vue sur le volcan Agung est très impressionnante ici.

Mangroves

Mangroves

Gunung Agung dans les nuages - Gunung Agung in the clouds

Gunung Agung dans les nuages – Gunung Agung in the clouds

Pour midi, je fais un petit saut sur l’île voisine : Cenigan, relié à sa grande sœur par un pont suspendu, peint en jaune et extrêmement étroit. Je suis aujourd’hui très fainéant et reste un peu chez mes amis du « Cenigan Copi Break ». Retrouvailles chaleureuses ! Ils construisent une maison, évidemment pour toute la famille, ici on vit en communauté familiale aussi large que possible.

Puis, retour sur Lembongan (en visant bien l’unique voie du pont) à mon village, Jungut Batu.

Around noon, I pay a little visit to the small sister-isle : Cenigan. It is joined to Lembongan by a extremely narrow suspended bridge made mostly of wood and painted a vivid yellow.Being quite sluggish today, I stay for lunch at my friends’ place the « Cenigan Copi Break ». It was nice to see them again ! They are building a house to lodge the family, a big family as customary in Bali.

And home again, over the narrow, yellow bridge.

La vue depuis ma terrasse me permet de suivre chaque soir le spectacle flamboyant des couchers de soleil – chaque fois différent. Une symphonie en rouge :

coucher de soleil - sunset

coucher de soleil – sunset

sunset2

la finale - final

la finale – final

la baie la nuit - bay at night

la baie la nuit – bay at night

From my terrace I can follow every evening the fiery show of the always different sunsets. A symphony in red !

la nuit est au Gecko - it's Gecko time

la nuit est au Gecko – it’s Gecko time

Ce que je retiens

la vie tranquille à Jungut Batu

la descente du bateau et toujours aussi bien arrosée

« Pacific Inn » chez Nyoman est toujours une valeur sûre

que faire ici ? Guetter les arrivées et départs des bateaux, les pêcheurs et la récolte des algues

déguster le délicieux « leather jacket fish » grillé arrosé d’une « Bintang »

highlights

peaceful life at Jungut Batu

getting off the boat is still a very wet affair

If you hesitate where to stay , don’t diher and go to Nyoman’s Pacific Inn

what to do here ? Sitting at the sea front and watch the boats coming in and setting out, the fishermen and the algae gatherers at work (much work, low gains)

do try at least one time the delicious « leather jacket fish » fresh from the grill : habit forming !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s