Danang


12 /1/2013 Danang

Pour le trajet de 30 km vers le nord, de nouveau, de Hoi An à Danang je choisis un bus local, il effectue le trajet en environ 1 h, pas mal compte tenu du temps passé à chasser les clients…

Danang serait la troisième grande ville après Saigon et Hanoi. En tout cas, côté architecture, elle se débrouille pas si mal. Des centres de sport et de loisir, des aquapark, tous plus futuristes les uns que les autres. Des ponts extravagants vont traverser la rivière qui sépare le centre-ville des quartiers des plages. De la plage, il y en a à revendre: au moins trente km en allant vers le sud, China beach pour les GI américains.

vague - surf

vague – surf

la baie - the bay

la baie – the bay

pont jaune - yellow bridge

pont jaune – yellow bridge

fin du pont - end of the bridge

fin du pont – end of the bridge

pont oiseau - birdie

pont oiseau – birdie

Danang seems to be the third towns of Vietnaml. It is certainly the one where all the construction work is going on. Two important bridges spanning the river between town centre and the beach are simultaneously being put up and expected to be operational this year. Enormous stadiums and aquaparks go up and hotels mushroom overnight. But ancient « Chinabeach » is still an urbanistic desert where you need a taxi to go to a restaurant or visit town. You can sleep there as I did, but that is all.

Mon hôtel se trouve à 2 pas de la mer (ça fait 4 km du centre-ville) dans un désert urbanistique où tout est certainement prévu mais pour l’instant que sur papier. Agaçant, d’être obligé de prendre un taxi rien que pour aller manger…Bref, cette ville ressemble à un gigantesque chantier. Qui a idée de construire 2 ponts importants en même temps ?

Ce qui m’intéressait, c’était le fameux musée des sculptures Champa. Ce royaume d’origine indienne, si loin de l’Inde. Ce musée fut fondé en 1928 par trois archéologues français fous. Et heureusement ! Il restent encore pas mal de vestiges de cette culture un peu partout en Vietnam centrale et les Vietnamiens en prennent soin. Mais il y a eu deux guerres entre temps qui n’ont pas épargné ces trésors extraordinaires. Sauf ceux abrités dans le musée de Danang.

Voici quelques photos de cette collection magique :

trois graces - three graces

trois graces – three graces

Ganesha

Ganesha

danseuse - dancer

danseuse – dancer

autel - altar

autel – altar

Une autre raison d’aller visiter le centre-ville est culinaire. Danang a créé un tas de plats typiques, tout comme Hoi An, et je ne voulais pas quitter la ville sans les échantillonner. Intéressants, ces wontons frits farcis d’un mélange de fruts de mer et de porc…

Danang boasts  the one and only museum of Champa sculpture. If the three « fools » that built this place had not put the most beautiful specimen of Champa statuary in this collection in 1928, there would not be any left! Two wars  have blindly destroyed most of the ruins witnessing the greatness of this ancient kingdom of indian origin. One does not know how and wgy it was established so far fro India.

Another reason for visiting the centre of the town is more or less culinary. Danang is home to a number of unique dishes, comlparable to Hoi An.

Ce que je retiens

Le musée des sculptures Champa

Négatif : toute la ville est un chantier, le quartier des plages un désert…

highlights

The museum of Champa sculpture

Not so nice the whole town is a giant construction site, the beach district à desert

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s